Communication consciente

Nous bâtissons des relations durables entre cohabitants en nous inspirant de la vision humaniste de
Marshall Rosenberg, l’instigateur de la communication non-violente (CNV). C’est une approche de
communication consciente et apaisante qui recherche et favorise la confiance mutuelle.


La CNV cultive la convergence plutôt que le choc des idées, et l’empathie plutôt que le jugement. Elle ne
repose ni sur la religion, sur la spiritualité ou sur une idéologie, mais sur les travaux du psychologue Carl
Rogers.


En contexte de cohabitat, elle valorise davantage la collaboration que la concurrence, dans le respect de
l’individualité. Elle donne priorité à ce qui rassemble les humains (les sentiments et les besoins
fondamentaux) plutôt que ce qui les met en concurrence (les droits et la règle du marché).


Elle sert donc à prévenir ou régler les conflits. Elle nourrit la recherche de solutions communes qui est à
la base de la sociocratie, notre mode de décision préférentiel.


Les candidats qui se joignent au Cohabitat de Gatineau doivent suivre une formation en communication
consciente et en sociocratie au cours de leur période d’intégration au groupe. Ces habiletés contribuent à
la cohésion du groupe, à la prise de décision et à leur mise en œuvre. Les candidats doivent aussi assister
à des réunions réelles pour voir le groupe à l’œuvre.  


Pour en savoir plus sur la prise de décision par sociocratie.